Concert, « JUSTICE 4 PALESTINE » au Cabaret sauvage du Parc de la Vilette à Paris le 15 Mai !

 

Dans le cadre de sa Campagne 2018/Justice pour la Palestine, 2018/Année des réfugiés palestiniens[1] :

L’AFPS organise un grand événement le 15 mai, jour de commémoration de la Nakba : un concert, « JUSTICE 4 PALESTINE » au Cabaret sauvage à Paris !

NOS ARTISTES : **HK** // **Mouss & Hakim Sound system** // **Al Kamandjâti** // **Mohamed Najem محمد نجم & Friends** // **Trio Charq-Gharb** // **Delinquante** // **Thomas Pitiot**

>>Pensez à partager l’événement Facebook !

L’année 2018 marque les 70 ans de la création de l’État d’Israël et de l’expulsion des Palestiniens.

Pour les Palestiniens, la Nakba – la catastrophe – désigne les massacres, les expulsions et l’exode subis entre 1947 et 1951 qui ont précédé et accompagné la proclamation de l’État d’Israël. La date communément retenue pour commémorer la Nakba est le 15 mai 1948.

Au total plus de 500 villages palestiniens et 11 quartiers de villes palestiniennes seront détruits ou rasés, environ 800 000 palestiniens seront expulsés vers le Liban, la Jordanie, la Syrie, Gaza, la Cisjordanie et deviendront réfugiés. Ce processus de dépossession et d’expulsion, démarré avant 1948, est toujours à l’œuvre aujourd’hui.


***POUR ACHETER VOS PLACES***

https://www.weezevent.com/justice-4-palestine

http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Musiques-de-France-Europe-JUSTICE-4-PALESTINE-NI7NK.htm#/disponibilite/b41f840ec0a82814d03eba6afaeefa93/normale

https://www.digitick.com/justice-4-palestine-concert-cabaret-sauvage-paris-15-mai-2018-css4-digitick-pg101-ri5387909.html


L’AFPS organise ce concert en partenariat avec :

MRAP // UNEF le syndicat étudiant // Politis // l’Humanité // Collectif National Pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens // Sortir du Colonialisme // CVPRPO // Plateforme des ONG françaises pour la Palestine // Liberté pour Salah Hamouri // 2018 – Le Temps de la Palestine // Cabaret Sauvage // Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) // Radio Orient

Accès au Cabaret Sauvage

Parc de la Villette

  • Par Porte de la Villette : accès piéton par le 59 bd Macdonald 75019 Paris
  • Par Porte de Pantin : accès piéton par le 211 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris (entrée principale du Parc de la Villette)
Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Concert, « JUSTICE 4 PALESTINE » au Cabaret sauvage du Parc de la Vilette à Paris le 15 Mai !

Aujourd’hui, 17 avril Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texte

356 enfants palestiniens sont actuellement détenus dans des prisons israéliennes au mépris du droit !

Fiche – Enfants palestiniens détenus par Israël

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Aujourd’hui, 17 avril Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens.

GAZA : Halte aux massacres, levée immédiate du blocus, sanctions contre Israël

RASSEMBLEMENT JEUDI 5 AVRIL à 18h

Devant le Palais de justice de Rouen, rue Jeanne d’Arc

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur GAZA : Halte aux massacres, levée immédiate du blocus, sanctions contre Israël

L’ANTISIONISME, UN ANTISEMITISME ? Conférence de DOMINIQUE VIDAL

LUNDI 9 AVRIL 2018 à 19h

Maison De l’Université  Place Emile Blondel, 76130 Mont-Saint-Aignan ( Lignes T1 : arrêt «Campus» et F2 : arrêt «Place Colbert »)

DOMINIQUE VIDAL

Journaliste, historien et spécialiste du conflit israélo-palestinien.

Son dernier livre : « Antisionisme = antisémitisme ?        Réponse à Emmanuel Macron. » (Libertalia, 2018)

«  Il s’agit d’une réflexion suscitée par une petite phrase du président de la République lors de la commémoration du 75e anniversaire de la rafle du Vel d’hiver, le 16 juillet dernier, en présence du Premier ministre israélien, invité pour la première fois: « Nous ne céderons rien à l’antisionisme, car c’est la forme réinventée de l‘antisémitisme ».

C’est cet amalgame que je m’efforce de réfuter en revenant pour à tour sur l’histoire du sionisme, celle de l’antisionisme, celle de l’antisémitisme et sur les enjeux contemporains, proche-orientaux et français, de cette tentative de création d’un délit d’opinion »

Initiative ayant reçu le soutien du Mouvement D’Action Non Violente et d’Artisans du monde et d’Amnesty International

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur L’ANTISIONISME, UN ANTISEMITISME ? Conférence de DOMINIQUE VIDAL

AFPS/MAN : Palestine et non-violence 6 février 2018

2018_02_AFPS_MAN PALESTINE ET NON VIOLENCE

Publié dans Nos actions en France | Commentaires fermés sur AFPS/MAN : Palestine et non-violence 6 février 2018

LA MEMOIRE PALESTINIENNE Film et débat 14 et 15 Mars Saint-Etienne du Rouvray

« ON RECOLTE CE QUE L’ON SEME » Film d’Alaa Ashkar

Le film d’Alaa ASHKAR « On récolte ce que l’on sème » est un documentaire sur la mémoire du peuple palestinien. Le réalisateur nous livre un récit intime sur l’évolution de son identité depuis son enfance jusqu’à l’âge adulte. Il cherche à savoir comment sa famille a vécu depuis 1948 la période d’assimilation à L’État d’Israël.

Deux projections/débat prochainement à Saint-Etienne du Rouvray

  • Mercredi 14 Mars à 18H au Centre Georges Désiré, 171, rue de Paris
  • Le Jeudi 15 Mars à 14 H à la Maison du Citoyen Place Jean Prévost  au Madrillet

 En présence du réalisateur, palestinien d’Israêl vivant en France ( le 14 et le 15 ) et avec la participation de Tal Dor, sociologue, juive israëlienne, vivant en France ( le 14 )

Avec le soutien et la participation de la Mairie de Saint-Etienne du Rouvray

Pour consulter le dossier du film, utiliser ce lien : On récolte ce que l’on sème Dossier

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur LA MEMOIRE PALESTINIENNE Film et débat 14 et 15 Mars Saint-Etienne du Rouvray

FIPA 2018 : mise au point sur un focus douteux

Le Festival international de programmes audiovisuels (FIPA) a inscrit pour sa 31e édition à Biarritz un programme spécial intitulé « Focus Israël ».

Ce programme semble directement dicté par la Hasbara israélienne (ministère de la propagande). Il s’agit de montrer un Israël qui ressemble au pays ordinaire de tout un chacun, avec ses histoires d’amour, ses problèmes de voisinages, un pays normal en quelque sorte.  Une programmation donc, dont le premier objectif est de masquer la politique brutale d’occupation, de colonisation et d’apartheid du régime israélien, et de donner une image démocratique et présentable de ce régime.

Une programmation qui témoigne en tous cas d’un immense mépris pour les Palestiniens, qui ne sont présentés (quand ils le sont) dans ce festival que comme des terroristes, à travers notamment la série israélienne « Fauda ». Une série dénoncée par le militant israélien Miko Peled comme faisant « partie de la machine bien huilée des relations publiques d’Israël, qui sait comment transformer la brutalité israélienne en images sexy et héroïques

Une tel point de vue, partisan de l’oppresseur et éradicateur de l’opprimé, ne pouvait qu’entraîner la sélection scandaleuse du film « The Patriot » à la gloire d’un hacker terroriste franco-israélien, Gregory Chelli – dit Ulcan, actuellement sous mandat d’arrêt pour violences ayant entraîné la mort, et qui a agressé de nombreux journalistes, militant-e-s et personnalités.

Le programmateur du FIPA n’a même pas pris la peine d’adapter sa présentation du film, et il a repris celle de Doc Aviv, le festival du documentaire israélien qui présente Ulcan comme « un militant sioniste » en lutte « contre les têtes du mouvement antisémite français » sic ! Saisi par de nombreuses protestations de journalistes et de militants victimes de Ulcan, le FIPA a modifié en catastrophe son intitulé, mais persiste sur la qualification scandaleuse d’antisémites pour les militants de la solidarité internationale victimes de Ulcan. Tout cela sent terriblement l’influence directe de la Hasbara, et de ses relais.

Michel Mitrani, en créant le FIPA, avait déclaré que son travail avait consisté à « substituer l’image du monde au monde, par la métamorphose d’un regard toujours subjectif. » C’est aussi pour cela, ajoutait-il, « que j’ai aimé la télévision, par ce qu’elle pouvait ajouter et non dégrader».

En ce qui concerne la dégradation, l’édition 2018 du FIPA restera sans aucun doute dans les annales des programmations de propagande. Avec ce focus sur un régime qui viole le droit international et les droits humains, dans le plus grand silence de la communauté internationale.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur FIPA 2018 : mise au point sur un focus douteux

Mobilisation pour la libération de Ahed Tamimi

Envoi massif de cartes d’anniversaire pour Ahed Tamimi !

Le 31 janvier Ahed Tamimi aura 17 ans.
C’est ce jour que le procureur militaire a choisi pour la convoquer pour la 5ème fois devant la cour militaire israélienne.
Certainement pas le meilleur contexte pour une jeune de 17 ans pour faire la fête.
Nous lançons donc un appel à lui envoyer des cartes d’anniversaire dans sa prison pour lui apporter soutien et solidarité.
Vous pouvez écrire à votre gré ou joindre le texte que nous vous proposons : de préférence en Anglais [1] ou en Arabe [2]

Envoyez vos cartes à cette adresse :
Ahed Tamimi
HaSharon prison
Ben Yehuda, P.O. Box 7
40 330 Israel

Tarif du timbre : 1,30 euros

Demandons au gouvernement français d’exiger la libération immédiate de Ahed Tamimi !

Dans le cadre de la semaine internationale d’action lancée par Samidoun (du 10 au 20 janvier), écrivez au MEAE et à la Présidence :

Modèle de message :

Monsieur le Président / Monsieur le Ministre des affaires étrangères,
Vous connaissez la situation de Ahed Tamimi.
Voilà un mois que cette mineure est enfermée dans les prisons israéliennes au mépris du droit international.
Je vous demande de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour exiger de l’État israélien qu’il libère Ahed Tamimi et tous les enfants palestiniens détenus dans leurs prisons au mépris du droit international.

Signature

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Mobilisation pour la libération de Ahed Tamimi

CAMPAGNE 2018 : JUSTICE POUR LA PALESTINE

Quelques rendez-vous pour cette année 2018

  • Jeudi 25 janvier: Café ATTAC  Jérusalem et la situation internationale. 19h, Brasserie Paul Rouen.
  • Mardi 6 février: Café du MAN : Palestine et non-violence.  18h30, Brasserie Paul Rouen.
  • Samedi 17 février: Les banques et leurs implications colonisatrices sont toujours notre cible pour œuvrer en faveur de leur désinvestissement. 1er rendez-vous.
  • Mercredi 14 mars: Conférence : « Histoires de vies, La complexité de l’identité palestinienne ». Autour du film d’Alaa Hashkar « On récolte ce que l’on sème ». 18h, Centre Georges Désiré à St Etienne du Rouvray. Débat co-animé par Tal Dor, sociologue israélienne.
  • Avril : Conférence : « Antisémitisme, antisionisme ?».
  • Mardi 15 Mai 2018: Commémoration de la Nakba, commencée en 47 et effective en 1948. Nettoyage ethnique, dépossession, déplacements forcés…
Publié dans Nos actions en France | Commentaires fermés sur CAMPAGNE 2018 : JUSTICE POUR LA PALESTINE

MAIS QUE FAIRE? NOUS, ICI, MAINTENANT?

1- Interpeler l’Etat Français pour qu’il reconnaisse l’Etat de Palestine, dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale.

Comment faire?    Ecrire à Monsieur le Président de la République, Palais de l’Elysée, Faubourg Saint-Honoré, 75008, Paris.   Inutile de timbrer.

2/Ne JAMAIS acheter des produits venant des colonies illégales israéliennes installées en Palestine occupée.

Comment faire?  Vérifiez la provenance de ce que vous achetez. L’UE oblige à l’étiquetage des produits.

3/ Interpelez votre banque pour qu’elle se désengage de ses partenariats avec les banques israéliennes qui trempent leurs pattes sales dans la construction des colonies illégales construites par Israël en territoire palestinien occupé.

Ces banques françaises sont: BNP, CA, SG, Banques populaires-caisses d’2pargne, Axa.

Comment faire?  Ecrivez à votre banque, locale ou départementale ou nationale ou allez voir et dites que vous ne voulez pas, en temps que client, soutenir cette colonisation.

Tract_banques_17 nov

4/ Demandez à l’Etat français la libération de Salah Hamouri, avocat Franco-palestinien, détenu indûment, sans condamnation en Israël depuis plus de 100 jours. Et la libération des prisonniers politiques palestiniens.

Comment faire? Là aussi, il faut écrire au Président de la République.

Ces actions et d’autres (moins faciles à mettre en oeuvre directement) sont détaillées dans le document ci-joint.

http://www.afps-rouen.fr/wp-content/uploads/2017/12/2017-2018-Nos-priorités.pdf

Publié dans Nos actions en France | Commentaires fermés sur MAIS QUE FAIRE? NOUS, ICI, MAINTENANT?