ISRAEL – GAZA Deux conférences le 15 Novembre à la Maison de Quartier la Rotonde


A voir, une vidéo concernant l’action de MSF à Gaza

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur ISRAEL – GAZA Deux conférences le 15 Novembre à la Maison de Quartier la Rotonde

Israël : l’État d’apartheid inscrit dans la constitution

L’adoption cette nuit par la Knesset (le parlement israélien) de la loi sur « l’État-nation du peuple juif » est un événement majeur : c’est une loi « fondamentale » (l’équivalent de la constitution), et le vote, précipité ces derniers jours, survient aux termes de 7 ans de débat au cours desquels le président israélien s’est lui-même opposé au gouvernement.

Cette loi comporte plusieurs aspects d’une gravité exceptionnelle :

  • Elle officialise l’État d’apartheid en Israël même, en affirmant l’inégalité des droits de ses citoyens palestiniens arabes par rapport aux citoyens juifs : rétrogradation du statut de la langue arabe, possibilité de réserver des localités aux seuls citoyens juifs, droit à l’autodétermination réservé au seul « peuple juif ».
  • Elle foule aux pieds les dispositions du « plan de partage » définies par la résolution 181 de l’Onu, acceptée par Israël (de même que la résolution 194 sur le retour des réfugiés palestiniens) comme condition de son admission à l’ONU.
  • Elle met en danger les citoyens juifs dans le monde entier, en en faisant les parties prenantes de son projet suprémaciste et colonial : c’est un danger qui a été bien vu par 14 organisations juives américaines qui appellent à s’opposer à cette loi.
  • Elle officialise l’annexion de Jérusalem (y compris Jérusalem Est) ; elle cite dès la première ligne la « terre d’Israël » en même temps que l’« État d’Israël », renforçant l’ambiguïté sur ses frontières, qui n’ont toujours pas été définies ! Dans ce contexte, la phrase qui définit l’« implantation juive » comme une « valeur nationale » est lourde de menaces en termes systématisation de la politique d’annexion, de colonisation, de vols de terres, comme aujourd’hui à Khan Al-Ahmar.

Tout autre État adoptant ce type de loi fondamentale aurait été immédiatement mis au ban des nations. Dans le cas présent, seul l’ambassadeur de l’Union européenne, bien isolé, a fait publiquement entendre sa voix.

Lorsque le droit international et les résolutions de l’ONU sont ouvertement violées par une loi fondamentale, lorsque des conceptions racistes et suprémacistes entrent dans la constitution, lorsque l’apartheid est érigé en système, il faut réagir.

Nous appelons nos concitoyens à renforcer leur mobilisation contre ce système qui est en train de miner toutes nos valeurs, en participant à toutes nos campagnes dont nos campagnes BDS.

Au moment où l’on célèbre le centenaire de la naissance de Nelson Mandela et alors que la France est signataire de la convention internationale contre le crime d’apartheid, nous appelons le président de la République et le gouvernement français, bien mal engagés ces derniers temps, au sursaut qui s’impose face à une politique de plus en plus ouvertement affirmée qui devient une menace pour le monde entier.

Le Bureau national de l’Association France Palestine Solidarité
19 juillet 2018

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Israël : l’État d’apartheid inscrit dans la constitution

Maintenant, à vous d’agir ! Exigeons le retrait des entreprises françaises de ce projet de la colonisation israélienne !

Alors que le gouvernement français s’oppose à la décision américaine de reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, nos organisations (Association France Palestine Solidarité, CFDT, CGT, FIDH, Al Haq, LDH, Solidaires, Plateforme des ONG pour la Palestine)  publient aujourd’hui un rapport ( le rapport ) mettant en lumière la participation de trois entreprises françaises, EGIS et SYSTRA, deux filiales d’établissements publics (SNCF et RATP ; Caisse des Dépôts et Consignations) et ALSTOM, dans la construction du tramway de Jérusalem. Outil de la politique de colonisation et d’annexion israélienne, cette construction emblématique vise à relier Jérusalem Ouest aux colonies israéliennes implantées sur le territoire palestinien de Jérusalem Est, en violation flagrante du Droit international, avec la prolongation d’une ligne existante et la création de deux nouvelles lignes ayant toutes pour terminus des colonies.

L’occupation de Jérusalem Est et son « annexion » par l’état israélien, violent le droit international, comme l’ont rappelé de multiples résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU (notamment n°478 de 1980 et n°2334 de 2016)

Trois sociétés françaises, dont 2 à capitaux publics très majoritaires, participent à la mise en œuvre de ce projet :

  • la société EGIS RAIL, branche du groupe EGIS, filiale à 75% de la Caisse des Dépôts et Consignations.
  • la société SYSTRA, filiale conjointe de la SNCF et de la RATP qui détiennent chacune 42% de son capital.
    Ces deux sociétés d’ingénierie participent activement aux études de ces nouvelles lignes, et à la coordination des différents acteurs chargés de leur mise en œuvre.
  • La 3ème société est ALSTOM, déjà acteur majeur de la première phase de construction du tramway, et qui a répondu aux appels d’offres de la seconde.

« Cette implication de deux filiales d’entreprises publiques et d’Alstom parait d’autant plus scandaleuse que ces entreprises sont soumises à la loi sur le devoir de vigilance et ont pris des engagements pour le respect des droits de l’homme, en signant le « Pacte mondial des Nations Unies ». Ces textes ne sont pas facultatifs mais les engagent à ne pas se rendre complices de violations flagrantes du droit international ! »
Maryse Artiguelong, Vice Présidente de la Ligue des Droits de l’Homme et de la FIDH

La responsabilité du gouvernement français est doublement engagée :

  • En vertu de l’obligation de droit international« de protéger contre les violations des droits de l’homme par des tiers », ici les entreprises concernées.
  • Comme tutelle des 3 établissements publics actionnaires majoritaires de deux des sociétés concernées.

« Comment comprendre l’inaction du gouvernement devant la participation d’acteurs publics à la colonisation israélienne – totalement illégale – qu’il dénonce par ailleurs de façon récurrente ? Il est temps de passer de la parole aux actes. »
Bertrand Heilbronn, Président de l’Association France Palestine Solidarité

Une campagne de mails adressés aux 3 entreprises directement impliquées – Egis Rail, Systra et Alstom – et aux 3 actionnaires publics des deux premières – SNCF, RATP, Caisse des Dépôts et Consignations – est ouverte dès aujourd’hui et ce pour quelques jours. C’est très facile ! Elle se fait par un clic sur le lien suivant https://www.france-palestine.org/Dites-le-aux-entreprises-Desengagez-vous-du-tramway-de-Jerusalem, avec saisie de votre nom et adresse mail.

L’objectif est d’atteindre plusieurs milliers de mail !

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Maintenant, à vous d’agir ! Exigeons le retrait des entreprises françaises de ce projet de la colonisation israélienne !

Non à la visite en France de Benyamin Netanyahou, criminel de guerre ; la « saison croisée » France-Israël doit être annulée !

Le 14 mai, veille de la commémoration de la Nakba — l’expulsion et la dépossession des Palestiniens — Trump transférait son ambassade à Jérusalem, entérinant la violation du droit par Netanyahou et donnant un message très clair quant à l’impunité de l’État d’Israël. Netanyahou avait bien compris ce message et il s’en est donné à cœur joie aux abords de la frontière avec Gaza se livrant à un massacre contre des manifestants pacifiques et non armés.

Le soir du 14 mai, le président de la République a « fermement condamné les violences commises par les forces armées israéliennes contre les manifestants palestiniens à Gaza ». Quelques jours plus tard, la France a appuyé la résolution du Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour « qu’une enquête indépendante et transparente soit conduite ». Et la France a constamment désapprouvé la décision des États-Unis d’ouvrir une ambassade à Jérusalem. C’est dans ces conditions que doit être lancée l’année « croisée » d’Israël en France et de la France en Israël. Une opération dont le premier objectif avoué est, pour Israël, de tenter d’améliorer son image, autrement dit de « blanchir » ses crimes et d’assurer son impunité. Une opération particulièrement indécente, dénoncée par 80 personnalités du monde des arts, et dont nous demandons l’annulation.

Le Premier ministre devait aller inaugurer l’année de la France en Israël le 31 mai. Il vient d’y renoncer, c’est un premier pas que nous saluons. Dans le sens inverse, pour l’inauguration de la saison d’Israël en France, il est toujours prévu, le 5 juin une inauguration conjointe à Paris par le président de la République et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Il est grand temps que le président de la République passe de la parole aux actes et annule la saison croisée, son inauguration avec Netanyahou, et l’invitation de Netanyahou en France, et ce pour plusieurs raisons :

  • Cette saison croisée tombe au plus mauvais moment si on veut envoyer un signal clair à Israël : les crimes de guerre qu’il a commis sont d’une extrême gravité, la tentative de les blanchir par la saison croisée est d’une indécence absolue,
  • Netanyahou, criminel de guerre, n’a rien à faire en France,
  • La date du 5 juin, l’anniversaire du déclenchement par Israël de la « guerre des 6 jours », qui a conduit à l’occupation de nouveaux territoires par la force et une nouvelle catastrophe, la Naksa, pour le peuple palestinien, ajoute un facteur supplémentaire à cette provocation.

Netanyahou qui refuse d’avance de coopérer avec la commission d’enquête décidée par le Conseil des droits de l’homme, réclamée par la France et par l’ensemble de la communauté internationale, verrait dans le maintien de cette invitation un encouragement à continuer ses crimes.

L’AFPS demande l’annulation de la « saison croisée » France-Israël et de l’invitation indécente de Benyamin Netanyahou à son inauguration. Elle se mobilisera avec ses partenaires pour faire du 5 juin une journée de protestation contre la politique israélienne et une journée de solidarité avec le peuple palestinien.

Il n’y aura pas de paix tant qu’il ne sera pas mis fin à l’occupation et il ne sera pas mis fin à l’occupation tant que durera l’impunité d’Israël. La France a aujourd’hui l’occasion de marquer un coup d’arrêt à cette impunité.

Le Bureau national
24 mai 2018

Photo : Le président français Emmanuel Macron (g) et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 10 décembre 2017 à Paris. afp.com/ludovic MARIN

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Non à la visite en France de Benyamin Netanyahou, criminel de guerre ; la « saison croisée » France-Israël doit être annulée !

15 Mai Commémoration de la Nakba et protestation contre les crimes de l’armée Israéliennes

L’A.F.P.S.  de ROUEN a organisé avec succès le 15 Mai dernier un rassemblement pour commémorer l’anniversaire de la Nakba, la catastrophe : les massacres, les expulsions et l’exode subis par les palestiniens entre 1947 et 1951 et pour protester contre le massacres de manifestants pacifiques à la frontière enter Israêl et la bande de Gaza.

Cette manifestation a rassemblé prés de 300 personnes autour du « camp de Gaza », une installation représentant le blocus et la situation insupportable imposée à sa population et la pétition de protestation à recueilli 205 signatures.

Un moment fort de ce rassemblement a été un échange téléphonique avec un jeune de gaza diffusé avec succès sur un mégaphone, celui-ci s’est déclaré très touché par notre soutien et l’assistance a pu par des applaudissements et des mots d’ordre lui exprimer sa solidarité.

Le massacre des palestiniens et l’importance de cette journée ont conduit les médias à s’intéresser exceptionnellement à cette initiative, FR 3  a réalisé un reportage :

 

Et un vidéaste sympathisant a spontanément réalisé un montage vidéo :

 

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur 15 Mai Commémoration de la Nakba et protestation contre les crimes de l’armée Israéliennes

FR 3 se fait exceptionnellement l’écho de notre rassemblement du 15 Mai

Rassemblement à Rouen en faveur des réfugiés palestiniens

Manifestation de l’AFPS-Rouen le 15 mai 2018 / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Jérôme Bègue

Au lendemain des affrontements meurtriers en Israël, l’association France Palestine Solidarité organisait un rassemblement devant la cathédrale de Rouen

Par Richard Plumet Publié le 15/05/2018 à 18:57 Mis à jour le 15/05/2018 à 18:59

Commémorer l’occupation de la Palestine (la Nakba) et interpeller la  population sur le sort des habitants de Gaza : voila le but de la manifestation organisée en fin d’après-midi ce mardi (15 mais 2018) au pied de la cathédrale de Rouen.

Nous demandons d’une part à monsieur Macron la reconnaissance de l’état palestinien par la France, comme l’ont fait un certain nombre de pays dans le monde, et d’autre part, l’arrêt des combats

Il s’agissait aussi, pour les militants de l’AFPS présents, de réclamer le droit au retour des réfugiés palestiniens. Une cage avec des grillages encerclant des personnes muettes et sans visage symbolisait « la prison à ciel ouvert qu’est Gaza »

Nous ne nous attaquons pas à Israël en tant que pays et aux Israéliens en tant qu’Israéliens. Nous ne sommes pas antisémites, mais anti-sionistes, ce qui est tout à fait différent

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de  Richard Plumet et Jérôme Bègue (montage : Pierre Léonard ) avec l’interview de Blandine Prime,  vice-présidente  de l’AFPS-Rouen

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/rassemblement-rouen-faveur-refugies-palestiniens-1476159.html

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur FR 3 se fait exceptionnellement l’écho de notre rassemblement du 15 Mai

NAKBA GAZA 15 MAI RASSEMBLEMENT PLACE DE LA CATHEDRALE ROUEN

Depuis 70 ans, le 15 mai est commémoré par les palestiniens.

C’est le jour de la NAKBA, la catastrophe : les massacres, les expulsions et l’exode subis par les palestiniens entre 1947 et 1951.

Le 15 mai 2018 de 17h à 19h nous vous donnons rendez-vous place de la cathédrale à ROUEN pour les soutenir.

Le rassemblement se fera autour du « camp de GAZA », déjà monté les années passées. Cela nous permettra aussi de rappeler le sort des gazaouis.

Pour eux cela sera le dernier jour de manifestation pour réclamer le droit au retour.

AFPS Rouen

 

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur NAKBA GAZA 15 MAI RASSEMBLEMENT PLACE DE LA CATHEDRALE ROUEN

Concert, « JUSTICE 4 PALESTINE » au Cabaret sauvage du Parc de la Vilette à Paris le 15 Mai !

 

Dans le cadre de sa Campagne 2018/Justice pour la Palestine, 2018/Année des réfugiés palestiniens[1] :

L’AFPS organise un grand événement le 15 mai, jour de commémoration de la Nakba : un concert, « JUSTICE 4 PALESTINE » au Cabaret sauvage à Paris !

NOS ARTISTES : **HK** // **Mouss & Hakim Sound system** // **Al Kamandjâti** // **Mohamed Najem محمد نجم & Friends** // **Trio Charq-Gharb** // **Delinquante** // **Thomas Pitiot**

>>Pensez à partager l’événement Facebook !

L’année 2018 marque les 70 ans de la création de l’État d’Israël et de l’expulsion des Palestiniens.

Pour les Palestiniens, la Nakba – la catastrophe – désigne les massacres, les expulsions et l’exode subis entre 1947 et 1951 qui ont précédé et accompagné la proclamation de l’État d’Israël. La date communément retenue pour commémorer la Nakba est le 15 mai 1948.

Au total plus de 500 villages palestiniens et 11 quartiers de villes palestiniennes seront détruits ou rasés, environ 800 000 palestiniens seront expulsés vers le Liban, la Jordanie, la Syrie, Gaza, la Cisjordanie et deviendront réfugiés. Ce processus de dépossession et d’expulsion, démarré avant 1948, est toujours à l’œuvre aujourd’hui.


***POUR ACHETER VOS PLACES***

https://www.weezevent.com/justice-4-palestine

http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Musiques-de-France-Europe-JUSTICE-4-PALESTINE-NI7NK.htm#/disponibilite/b41f840ec0a82814d03eba6afaeefa93/normale

https://www.digitick.com/justice-4-palestine-concert-cabaret-sauvage-paris-15-mai-2018-css4-digitick-pg101-ri5387909.html


L’AFPS organise ce concert en partenariat avec :

MRAP // UNEF le syndicat étudiant // Politis // l’Humanité // Collectif National Pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens // Sortir du Colonialisme // CVPRPO // Plateforme des ONG françaises pour la Palestine // Liberté pour Salah Hamouri // 2018 – Le Temps de la Palestine // Cabaret Sauvage // Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) // Radio Orient

Accès au Cabaret Sauvage

Parc de la Villette

  • Par Porte de la Villette : accès piéton par le 59 bd Macdonald 75019 Paris
  • Par Porte de Pantin : accès piéton par le 211 avenue Jean-Jaurès 75019 Paris (entrée principale du Parc de la Villette)
Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Concert, « JUSTICE 4 PALESTINE » au Cabaret sauvage du Parc de la Vilette à Paris le 15 Mai !

Aujourd’hui, 17 avril Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, texte

356 enfants palestiniens sont actuellement détenus dans des prisons israéliennes au mépris du droit !

Fiche – Enfants palestiniens détenus par Israël

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Aujourd’hui, 17 avril Journée internationale de solidarité avec les prisonniers politiques palestiniens.

GAZA : Halte aux massacres, levée immédiate du blocus, sanctions contre Israël

RASSEMBLEMENT JEUDI 5 AVRIL à 18h

Devant le Palais de justice de Rouen, rue Jeanne d’Arc

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur GAZA : Halte aux massacres, levée immédiate du blocus, sanctions contre Israël