Rapport enfants prisonniers – avril 2016

« Quand les soldats sont venus la première fois, il
avait 13 ans. Je l’ai bien habillé car il faisait froid.
J’avais peur parce qu’il était encore trop jeune.
Ayed s’est accroché à nous, nous a suppliés de ne
pas laisser les soldats le prendre, et de leur dire qu’il
n’était qu’un enfant.
Ayed leur a dit : « je suis un enfant et je dois aller à
l’école demain. Ils nous ont séparés et l’ont pris. »
[Mère d’Ayed, arrêté à 13 ans, 1 Beit Umar]

rapport-enfants-prisonniers-260416

Ce contenu a été publié dans Articles de presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.